Lutter efficacement contre la calvitie

La calvitie touche de nombreux hommes à partir d’un certain âge. Elle peut être psychologiquement dévastatrice, entraînant chez les hommes une perte de confiance dans leur apparence, mais peut-on lutter efficacement contre la calvitie ?

 

Qu’est-ce que la calvitie ?

La calvitie est l’absence partielle ou totale de croissance des cheveux, et peut être causée par divers facteurs. Elle peut être d’origine génétique, résulter de certaines conditions médicales ou simplement faire partie du processus naturel de vieillissement. Il existe deux principaux types de calvitie : 

  • la calvitie génétique, qui est le type le plus courant et peut être transmise par l’un ou l’autre des parents ;
  • la calvitie non génétique, qui peut être causée par diverses conditions médicales, comme l’alopécie ou un déséquilibre hormonal.

Que faire contre la calvitie précoce ?

Il n’existe pas de remède garanti contre la calvitie, mais certains traitements peuvent contribuer à ralentir ou à prévenir la chute des cheveux. Si vous êtes préoccupé par la perte de cheveux, il est important de consulter un médecin ou un dermatologue pour en déterminer la cause et discuter des options de traitement. Dans de nombreux cas, la calvitie peut être évitée ou ralentie par une intervention précoce.

 

Comprendre l’alopécie androgénétique

L’alopécie androgénétique est le type le plus courant de perte de cheveux, qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Elle est également connue sous le nom de calvitie masculine ou de calvitie féminine. L’alopécie androgénétique est causée par une combinaison de facteurs génétiques et hormonaux. Cette affection peut être transmise par l’un ou l’autre des parents. Chez les hommes, l’alopécie androgénétique commence généralement par un recul de la ligne des cheveux au niveau des tempes, suivi d’un éclaircissement sur le dessus de la tête. Cela peut évoluer vers une calvitie complète. Chez la femme, l’alopécie androgénétique se manifeste généralement par un éclaircissement de l’ensemble du cuir chevelu, mais évolue rarement vers une calvitie complète.

 

L’action des hormones sur les follicules pileux et la croissance des cheveux

Comprendre ce processus hormonal est complexe. En effet, la testostérone, l’hormone mâle, est convertie en dihydrotestostérone (DHT) par une enzyme appelée 5-alpha réductase. La DHT se lie aux récepteurs des follicules pileux et provoque leur rétrécissement. Cela entraîne une diminution de la production de nouveaux cheveux.

 

Quelles sont les autres causes de la calvitie ?

Outre l’alopécie androgénétique, il existe d’autres causes de calvitie, comme par exemple :

  • l’alopécie areata : il s’agit d’une maladie auto-immune qui peut entraîner une perte de cheveux par plaques ou totale ;
  • l’effluvium télogène : il s’agit d’un type de perte de cheveux temporaire qui peut être causé par le stress, les changements hormonaux, la grossesse ou certains médicaments ;
  • effluvium anagène : il s’agit d’un type de perte de cheveux qui peut être causé par la chimiothérapie ou la radiothérapie.

Quelles sont les techniques qui existent pour lutter contre la calvitie ?

La voie chirurgicale : la greffe FUE

La transplantation de cheveux est une technique chirurgicale qui peut être utilisée pour traiter la calvitie. Elle consiste à prélever des cheveux dans une zone du cuir chevelu où ils poussent encore et à les transplanter dans une zone du cuir chevelu où les cheveux sont absents. L’intervention sert à traiter à la fois la calvitie génétique et la calvitie due à d’autres facteurs. Il s’agit d’une procédure relativement sûre et efficace, mais elle peut s’avérer coûteuse. Elle consiste à le prélèvement de follicules pileux individuels à l’arrière de la tête et leur transplantation dans la zone chauve. Cette opération peut être effectuée sous anesthésie locale.

 

La voie médicamenteuse

Minoxidil

Ce médicament peut être utilisé pour traiter la calvitie. Il est disponible sous forme topique et orale. Le Minoxidil agit en favorisant la croissance des cheveux et en ralentissant leur chute. Il est le plus efficace chez les personnes qui commencent tout juste à perdre leurs cheveux. On ne sait pas exactement comment le Minoxidil agit, mais on pense qu’il améliore le flux sanguin vers les follicules pileux et stimule la croissance des cheveux.

 

Finastéride

Ce médicament peut être utilisé pour traiter la calvitie. Il est disponible sous forme orale. Le Finastéride agit en inhibant l’action de l’enzyme 5-alpha réductase, qui convertit la testostérone en DHT. En inhibant cette enzyme, le Finastéride réduit la quantité de DHT dans le cuir chevelu et peut prévenir la chute des cheveux.

 

Mésothérapie

La mésothérapie peut également servir à traiter la perte de cheveux. Elle consiste à injecter une solution de vitamines, de minéraux et d’autres substances dans le cuir chevelu, au niveau des racines afin de stimuler la croissance des cheveux et de prévenir leur chute.

 

Microneedling

Le microneedling est une nouvelle technique qui peut être utilisée pour traiter la chute des cheveux. De fines aiguilles sont insérer et de créer de minuscules trous dans la peau du cuir chevelu. Cela stimule la libération de facteurs de croissance et favorise la croissance de nouveaux cheveux.

 

La voie naturelle

Les compléments alimentaires

Les vitamines peuvent être un traitement efficace contre la perte de cheveux. Les vitamines B, en particulier, sont importantes pour la santé des cheveux. La carence en vitamine B peut entraîner une perte de cheveux. Les vitamines C et E peuvent également aider à prévenir la chute des cheveux.

 

L’aromathérapie

Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées pour traiter la calvitie. L’huile d’arbre à thé est l’huile essentielle pour la perte de cheveux. Elle peut être utilisée par voie topique ou ajoutée à un shampooing. L’huile essentielle de menthe poivrée n’est pas en reste pour stimuler la croissance des cheveux tout comme celle de romarin, de gingembre ou encore d’ail. Il suffit de s’en servir en massage une fois associée à une huile, de préférence de l’huile de ricin ou de carapate pour ses vertus reconnus dans la pousse des cheveux. L’ajouter au shampoing et/ou à l’après-shampoing contribuera également à prendre soin de vos cheveux. 

 

Aloe vera

L’aloe vera aide à lutter contre la calvitie en massant une petite quantité de gel sur le cuir chevelu. Cette application topique et douce stimulera les racines et augmentera la circulation, ce qui favorisera la pousse et l’entretien des cheveux. 

 

Les gestes préventifs pour minimiser la perte de cheveux

Un mode de vie sain peut contribuer à prévenir la chute des cheveux. Avoir une alimentation saine, dormir suffisamment, faire de l’exercice et gérer le stress sont autant d’éléments qui peuvent contribuer à maintenir vos cheveux en bonne santé et à prévenir leur chute. Le port d’un chapeau ou d’une crème solaire peut également contribuer à protéger vos cheveux des rayons nocifs du soleil, ainsi que des coiffures sans tension excessive (nattes, tresses, queue de cheval). Si vous prenez des médicaments susceptibles de provoquer la chute des cheveux, parlez à votre médecin des autres options possibles. 

 

Ce ne sont là que quelques-unes des façons dont vous pouvez lutter contre la calvitie. Parlez à votre médecin des options qui vous conviennent le mieux.

Prenez rendez-vous dans notre clinique spécialisée dans la greffe de cheveux à Lyon pour vos implants capillaires. Devis Gratuit !

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.